top of page
Rechercher

Anatomie et fonctionnement de l’oreille


anatomie de l'oreille

L’oreille humaine est composée de 3 parties; l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

 

Oreille externe

L’oreille externe (à gauche sur la photo) est constituée du pavillon, qui est la partie visible de l’oreille et du conduit auditif externe. Le pavillon agit comme entonnoir en captant les sons et en les dirigeant vers le conduit auditif externe qui dirige les sons vers le tympan.

 

Oreille moyenne

L’oreille moyenne contient le tympan et les osselets, soient le marteau, l’enclume et l’étrier.


Le tympan est une membrane qui sépare le conduit auditif de la cavité de l’oreille moyenne. Les vibrations sonores contenu dans l’air font vibrer le tympan qui lui est attaché à la chaîne d’osselet. Le mouvement du tympan entraîne le mouvement des 3 osselets.


Le dernier de la chaîne, l’étrier, entre en contact avec l’oreille interne. Il vient frapper sur celle-ci afin de transmettre les vibrations plus loin dans le système auditif.

On trouve également la trompe d’eustache qui permet d’équilibrer la pression d’air entre l’oreille moyenne et l’extérieur. Elle assure également une certaine protection contre l’introduction d’agents pathogènes dans le système et permet leur évacuation.

 

Oreille interne

L’oreille interne est composée du système vestibulaire, soit du vestibule et des canaux semi-circulaires qui sont responsables du maintien de l’équilibre et de la cochlée qui contient les cellules sensorielles de l’audition, appelées cellules ciliées. Les cellules ciliées vont transformer les vibrations physiques en signaux électriques qui seront acheminés vers le cerveau, par le nerf auditif, afin que le son entendu soit interprété.

 

Passage du son; de l’oreille externe au cerveau

Le son produit une vibration de l’air. Cette vibration est captée par le pavillon et dirigée par le conduit auditif externe vers le tympan. Le tympan entre alors en mouvement. Celui-ci étant attaché aux osselets, entraîne leur mouvement également. Le dernier osselet de la chaîne entre en contact avec la cochlée qui contient les cellules sensorielles de l’audition. Les cellules ciliées vont transformées les vibrations physiques en signal électrique. Ce dernier est acheminé au cerveau par le nerf auditif afin que le son entendu, soit interprété.

 

Types de perte auditive

Il existe 3 types de perte auditive; la perte auditive conductive ou de transmission, la perte auditive neurosensorielle ou de perception et la perte auditive mixte.

 

Perte auditive conductive ou de transmission

La perte auditive conductive peut être une atteinte au niveau du conduit auditif externe, du tympan, des osselets ou de la cavité de l’oreille moyenne qui limite et entrave le passage du son vers l’oreille interne. Il peut s’agir d’un bouchon de cérumen, d’une perforation du tympan, d’une dislocation ou d’une fusion des osselets ou encore d’une accumulation de liquide dans la cavité de l’oreille moyenne. Lorsque du liquide s’accumule derrière le tympan, que celui-ci soit infecté ou non, il s’agit d’une otite. L’otite est l’affection la plus commune, surtout chez les enfants.


La majorité des atteintes conductives peuvent se régler par un traitement ou une chirurgie, entre autres. De plus, étant donné que les cellules de l’audition ne sont pas endommagées, l’utilisation d’appareils auditifs peut être bénéfique. En effet, un volume plus élevé permet aux sons entendus de surpasser l’entrave produite par la condition conductive.

 

Perte auditive neurosensorielle ou de perception

Il s’agit d’une atteinte qui touche les cellules auditives dans la cochlée ou les voies nerveuses derrière la cochlée. Plusieurs causes sont possibles telles que le vieillissement normal, l’exposition aux bruits, l’hérédité, un virus ou une infection, un traumatisme sonore ou crânien, entre autres. Dans la majorité des cas, une fois que les cellules auditives sont endommagées, l’atteinte est irréversible et permanente.


L’une des solutions envisagées pour ce type de surdité est le port d’appareil auditif adaptés et ajustés à l’audition de la personne.

 

Perte auditive mixte

Il s’agit d’une perte auditive qui intègre les deux autres types de surdité. Elle regroupe une condition dans l’oreille externe ou l’oreille moyenne en plus d’une atteinte aux cellules de l’audition.

93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page